[3/4] La narration transmédia, un vecteur de relations humaines ?

Les nouvelles narrations ne se limitent pas à la réalité virtuelle, d’autres manières de raconter une histoire ont récemment émergé, comme le transmédia. Cette notion a été utilisé pour la première fois en 2002 par Henry Jenkins lors d’un workshop organisé par Electronic Arts. Selon lui, « le storytelling transmédia représente un processus dans lequel les éléments d’une fiction sont dispersés systématiquement à travers de multiples plateformes médiatiques dans le but de créer une expérience de divertissement unifiée et coordonnée. Idéalement, chaque médium apporte sa propre contribution pour le développement de l’histoire », en d’autres termes il s’agit d’étendre un univers sur différents médias avec des récits qui se complètent les uns les autres.

Le cas Star wars

Dans une interview accordée au Point Pop, Jenkins présente Star wars comme un exemple phare de la narration transmédia, au point de qualifier cette licence de nouvelle forme d’expérience culturelle. En effet, l’univers de Star wars ne se limite pas aux longs métrages cinématographiques, une multitude de récits gravitent autour des films et viennent les enrichir. Ces histoires sont racontées sur d’autres médias, comme des romans, une série d’animation ou encore des jeux vidéo. Par exemple : le jeu en ligne « Knight of the Old Républic » se déroule plusieurs siècles avant les films et dévoile l’histoire des premiers jedis et l’origine de leur conflit avec les siths ; tandis que la série d’animation « Clone wars » relate les événements survenus entre les épisodes 2 et 3.

Connaître tous les tenants et aboutissants de l’univers Star wars implique donc d’explorer l’ensemble des plateformes proposées ; mais il s’agit d’un exercice difficile en terme de temps et d’engagement. Cette difficulté est paradoxalement une source de relation, tout d’abord sur les réseaux sociaux : les internautes vont échanger leurs connaissances ou débattre sur l’univers en s’inscrivant à des groupes dédiés sur Facebook ou en rejoignant un forum spécialisé. L’internaute a ainsi l’opportunité de rejoindre une communauté de fans, non seulement de manière numérique mais également dans la réalité : des festivals, comme la Comic Con, sont régulièrement organisés et Star wars y tient une place prépondérante, de par son succès international. Le spectateur y retrouve d’autres fans et a même la possibilité de se déguiser en l’un de ses héros préféré, une pratique aussi appelée « cosplay ». De ce point de vue, c’est donc l’univers narratif de Star wars qui fait lien social.

Et vous, de quoi êtes-vous un fan ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s