La Novella, un genre littéraire atypique

En tant que lectrice ou lecteur, vous vous posez rarement la question de savoir à quel genre littéraire appartient le livre que vous êtes en train de dévorer… En effet, votre souhait est simplement de vous laisser emporter par une histoire. Pourtant, il se pourrait que vous soyez déjà sans le savoir un grand fan de la Novella ! À travers cet article, découvrez ce genre littéraire qui ne vous laissera probablement pas indifférent par ses qualités d’écriture.

À la découverte de la Novella

Il s’agit d’un format littéraire à mi-chemin entre la nouvelle et le roman. Ce qui signifie que le récit décrit dans une Novella est plus long qu’une Nouvelle mais plus court qu’un Roman. Ceci est une première caractéristique permettant de faire visuellement la différence entre les trois genres littéraires.

D’un point de vue stylistique, la Novella se démarque par la construction de son récit. En effet, plusieurs événements peuvent être racontés au cours du récit tout en étant obligatoirement reliés à un fait central : l’intrigue. Le nombre de personnages est également limité.

La Novella peut s’inscrire dans tous les genres narratifs : policier, romance, feel good, imaginaire…

Les différences entre la Novella, la Nouvelle et le Roman

Ce qui différencie principalement ces trois genres littéraires est la longueur du récit. Néanmoins, en littérature la définition d’un genre peut varier en fonction de plusieurs paramètres : par exemple, certains pays considèrent qu’un livre est une Novella à partir de 15 000 mots, pour d’autres ce nombre de mots correspond à une Nouvelle ! Mais on peut dire que généralement elle fait entre 90 et 150 pages.

Du point de vue de la littérature française, même si le nombre de mots a son importance (surtout pour l’édition traditionnelle), c’est surtout la structure même du récit qui définit le genre littéraire. Tout comme une poésie se différencie d’une pièce de théâtre, la Novella ne peut être confondue avec une Nouvelle par son rythme de récit mais aussi sa construction.

• La Nouvelle est une histoire courte avec peu de personnages et une action centrale. La chute de l’histoire est totalement imprévisible et le récit ne présente pas de temps mort : il décrit un seul événement en tenant le lecteur en haleine (qui lit généralement la Nouvelle d’une seule traite). Les détails sont peu présents mais importants. Le lecteur est tout de suite plongé dans une histoire avec un personnage qui évolue très vite vers une fin surprenante.

• Le Roman est un récit permettant de développer beaucoup d’événements en rapport ou non avec l’intrigue principale. De plus, les nombreux personnages peuvent faire l’objet d’une description psychologique et physique très détaillée. Le rythme est lent puisque l’auteur souhaite emmener pleinement le lecteur dans son univers. Il n’y a pas de rupture brutale à la fin comme dans la Nouvelle.

• La Novella quant à elle relate plusieurs événements en rapport avec l’intrigue principale, tout en apportant du relief avec des personnages plus nombreux que dans la Nouvelle. Bien que le développement de l’univers et des protagonistes soit moins approfondi qu’un Roman, la Novella offre, par son récit plus concis, un rythme plus intense dans la narration. On peut citer quelques œuvres majeures : « La ferme des animaux » (Georges Orwell),« L’étranger » (Albert Camus) , « Je suis une légende » (Richard Matheson), ou encore « La guerre des mondes » (H. G. Wells).

Les qualités de la Novella

Il est évident que les goûts littéraires sont propres à chacun mais on peut quand même reconnaître que la Novella a des qualités que le Roman et la Nouvelle ne possèdent pas !

Tout d’abord, ce format est accessible à tous les lecteurs, notamment les plus jeunes. C’est également un très bon moyen de se mettre à la lecture, pour celles et ceux plutôt habitués à d’autres formes artistiques, comme le manga ou le jeux vidéo, car la longueur du récit est beaucoup courte et accessible  qu’un Roman.

La Novella peut capter l’attention du lecteur par une rapide entrée en matière. Pas de long prologue ou d’encyclopédie interminable sur l’univers de l’œuvre ! L’intrigue se déroule généralement in medias res, c’est-à-dire que le récit débute au cœur de l’action, favorisant ainsi le sentiment d’immersion du lecteur. Par exemple au début de ma novella, « Ecosphère », le lecteur suit Leily Stirner, la princesse des pirates, en train d’enquêter pour retrouver la trace d’un orbe capable de contrôler la nature. L’événement se déroule dans un mémorial avec une action soutenue, tout en distillant des informations pour poser mon univers et ainsi permettre de le comprendre sans lourdeurs, du moins je l’espère !

En effet, la Novella permet au lecteur de maîtriser plus facilement toutes les informations liées au récit. Les descriptions sont en effet assez peu nombreuses et concises, elles permettent donc une approche agréable de la lecture. Les traînées en longueur et les détails (plus ou moins utiles) sont ainsi épargnés, on peut ainsi se laisser entraîner dans l’histoire et son univers. 

Bien qu’encore peu connu en France, ce sont principalement ces qualités qui font de la Novella un genre littéraire ayant le vent poupe, notamment aux USA et en Russie : elle répond exactement à une société pressée mais exigeante en termes de qualité ! Ce format est également très adapté à la lecture en numérique.

Tous ces éléments m’ont amené à écrire « Écosphère », mon projet de saga de science fiction, sous ce genre littéraire. N’hésitez pas à le découvrir ici, tout comme les autres œuvres dont j’ai parlé plus haut. À savourer sans modération !

Si vous le souhaitez, dîtes moi en commentaire ce que vous pensez de cette distinction des genres. Je suis très curieux de savoir quels sont vos goûts littéraires 😉

4 commentaires sur « La Novella, un genre littéraire atypique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s